NOUS JOINDRE

Bureau 314
8627, rue Marie-Anne-Gaboury (91e Rue)
Edmonton AB  T6C 3N1
Tél. : 780-450-2443
Téléc. : 780-463-4355
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Notre équipe

Besoin d’info. juridique?

Logo200px

RECEVOIR L'INFOLETTRE

Donnez à l’AJEFA

Faites un don afin d'appuyer la mission d'information et d'éducation juridiques de l’AJEFA.
 
Faire un don

LIENS WEB

Logo jurisource

Cliquez justice

CPLEA

CALENDRIER

Mer Jui 12 @17:30 - 07:30PM
Les droits de la famille - Atelier

NOUS REJOINDRE SUR...

Nous rejoindre sur Facebook   Twitter   Nous rejoindre sur YouTube   Pinterest

Inscrivez-vous / Register now!

Inscrivez-vous pour le banquet annuel de l’AJEFA le vendredi 31 mai à l'hôtel Sheraton Cavalier Calgary Hotel (2620, 32e Avenue Nord-Est, Calgary) et pour une formation en droit de la famille et français juridique. Tous les détails et formulaire d'inscription disponible en cliquant ICI

Register now for our annual banquet to be held Friday, May 31st at the Sheraton Cavalier Calgary Hotel (2620, 32 Ave NE, Calgary). A family law and Legal French training will be offered on Friday afternoon and Saturday morning. Details and registration form available HERE

INFO: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou  780 450-2443 poste 105

Dévoilement du récipiendaire 2014 du prix d'excellence Jean-Louis-Lebel

levesqueEdmonton, 22 mai 2014 – L'Association des juristes d'expression française de l'Alberta (AJEFA) est heureuse d'annoncer que Me Gérard Lévesque sera le récipiendaire du prix d'excellence Jean-Louis-Lebel pour sa contribution d'envergure à la promotion de l'utilisation de la langue française dans l'administration de la justice.

Depuis son inscription au Barreau de l'Alberta et l'ouverture de son cabinet à Calgary, Me Gérard Lévesque a plaidé à plusieurs reprises le statut du français devant les tribunaux albertains. Ses efforts ont réussi à obtenir un début de clarification de l'article 4 de la Loi linguistique de l'Alberta. Lire la suite

Formation "Être mentors, c'est apprendre et comprendre"

Le 1er mai dernier, une soixantaine d'élève de la 6e à la 12e année ont convergé vers la Cité francophone pour participer à la journée de formation pour les mentors organisée par l'AJEFA en partenariat avec le projet ESPOIR du Conseil scolaire Centre-Nord. Lors de cette journée, les élèves ont eu la chance selon leur âge d'assiter à différents ateliers :

DSC02044 bis- l'intimidation
- les problèmes familiaux
- l'influence des pairs
- la violence
- la justice et les jeunes
- la consommation et les abus de drogues
- les relations saines
- la santé de mon école

Merci aux personnes qui nous ont aidés au cours de cette journée : Alexandra Bousmal, Marc Piquette, Sonia Longpré et Michelle Tardif du projet ESPOIR, Monique Witzell de la FSFA, Corinne Fréchette, Me Morgan McClelland (Gunn Law Group) et Arsène Muamba de l'Institut Guy-Lacombe de la famille. 

Des élèves de l'école publique Gabrielle-Roy s'illustrent dans un procès simulé au Palais de justice d'Edmonton

DSC02032Donovan Tisi, accusé de voies de fait causant des lésions corporelles et de cambriolage a été déclaré non coupable lors du procès (simulé) qui s'est tenu samedi 26 avril au Palais de justice d'Edmonton.
Mme Marie-France Messier, enseignante à l’école publique Gabrielle-Roy, et ses 40 élèves de 9e année nous ont offert toute une prestation lors du procès criminel simulé « R. c. Tisi » qui a eu lieu au Palais de justice d’Edmonton le 26 avril 2014 dans le cadre de la Journée du droit. Afin d’assurer le succès de ce projet, les deux classes de Mme Messier avaient mis la main à la pâte et c’est avec beaucoup de sérieux qu’ils se sont prêtés au jeu. Chaque élève avait également un rôle à jouer : journaliste, témoin, accusé, plaignant, avocat de la défense, procureur de la Couronne, membre du jury, etc. En plus du travail incroyable de leur enseignante, les élèves ont reçu une formation de Me Justine Mageau et Me Albert Nolette qui leur ont expliqué, entre autres, le fonctionnement du système judiciaire et la façon de développer des arguments. L’AJEFA tient aussi à remercier Gabriel Joshee-Arnal, stagiaire en droit, qui avait accepté de jouer le rôle de la juge pour ce procès simulé. Bravo à tous les élèves pour leur belle prestation et merci à Mme Messier, Me Justine Mageau et Me Alberta Nolette pour leur engagement total dans ce projet!

L'AJEFA part en mission exploratoire au Québec

photo 3Les 17, 18 et 19 février 2014, accompagnée par les Associations de juristes d'expression Britannique et du Manitoba, nous nous sommes rendu à Montréal puis à Sherbrooke et enfin à Québec dans le but d'y mener une mission exploratoire afin de connaitre ce qui se fait en français en matière de programmes de justice réparatrice, surtout auprès des ainés, de rencontrer les uvrant dans ce domaine, de partager nos connaissances en justice réparatrice et de développer nos compétences en la matière. Grâce à cette mission, nous avons pu consolider notre partenariat avec le Regroupement des organismes de justice alternative du Québec (ROJAQ) et créer de nouveaux liens avec les organismes suivants : Ressources alternatives Rive-Sud (organisme de justice alternative de Longueuil), Le Pont (organisme de justice alternative de Sherbrooke), L'Autre avenue (organisme de justice alternative de Québec) et le Centre de la francophonie des Amériques.

Nous tenons à remercier Serge Charbonneau, directeur général du ROJAQ pour le professionnalisme et la bonne organisation dont a fait preuve son organisme en tant qu'hôte et qui nous a permis de rencontrer des personnes compétentes dans plusieurs domaines de la justice alternative, d'échanger et de partager avec eux. De plus, nous souhaitons souligner l'aide financière que nous a apporté le Centre de la francophonie des Amériques en ce qui a attrait au transport. Enfin nous tenons à souligner que cette mission exploratoire a été rendue possible grâce au financement du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC).

Formation en justice réparatrice

1095097 734286953247968 977673013 nLes 16 et 17 janvier dernier, l'Association des juristes d'expression française de l'Alberta a offert une formation de deux jours en justice réparatrice aux membres de son comité sur la justice réparatrice pour les ainés. Une douzaine de participants ont donc eu la chance de découvrir ou redécouvrir le fonctionnement d'un cercle grâce à la formatrice Arlene Groh.

« La justice réparatrice est une approche centrée sur la réparation des torts quand un acte préjudiciable a été commis dans une collectivité. Selon la technique utilisée, la justice réparatrice implique la victime, le délinquant, leurs réseaux sociaux, les organismes judiciaires et la communauté. Par-dessus tout, la justice réparatrice est une invitation à se joindre à la conversation afin que nous puissions nous soutenir et apprendre les uns des autres. C'est un rappel que nous sommes tous interconnectés. » (Howard Zehr, Little Book of Restorative Justice, p. 63.) – tiré de www.arjassoc.ca.